Sélectionner une page

 

Maintenant, vous connaissez les principes de base de l’éclairage photographique. Vous avez également appris à faire la différence entre la lumière dure et la lumière douce. Il est maintenant temps de commencer à étudier les principales techniques d’éclairage utilisées dans les studios.

Rembrandt Lighting

Cette technique d’éclairage pour la photographie doit son nom au peintre néerlandais Rembrandt. C’est parce qu’il utilisait souvent ce motif de lumière dans ses peintures.

Notez que les ombres du nez et des joues se rencontrent, formant un triangle de lumière au centre du visage.

Pour reproduire ce type d’éclairage en photographie, il faut utiliser deux points lumineux. Les deux à un angle de 45° par rapport à la caméra.

La source lumineuse principale doit se trouver au-dessus du sommet de la tête du sujet et la source auxiliaire du côté opposé, à hauteur des yeux.

Le résultat est un éclairage spectaculaire avec des ombres marquées. En raison de cette caractéristique, cette technique n’est adaptée à aucune situation. Il est également important de noter que ce ne sont pas tous les types de visages qui produisent le triangle de lumière.

Éclairage long ou large

Un éclairage long n’est pas nécessairement un motif spécifique, mais une technique d’éclairage plus complète. Par exemple, il peut être appliqué en conjonction avec des techniques d’éclairage courbes, fendues ou Rembrandt.

L’éclairage est large lorsque le visage du sujet s’éloigne du centre et reste avec un côté du visage (celui qui fait face à l’appareil photo) sous la lumière. L’effet est une plus grande surface d’éclairage et une ombre plus petite.

Il est courant que cette technique d’éclairage pour la photographie fasse paraître le visage de plus en plus large – et c’est de là que vient son nom.

Pour créer ce motif, le sujet doit détourner le visage de la source lumineuse.

Éclairage papillon

L’éclairage papillon porte ce nom en raison de la forme de l’ombre créée sous le nez du sujet. Cette technique est accomplie en plaçant une source de lumière principale au-dessus et juste derrière la caméra.

L’effet peut également être complété par l’utilisation d’un réflecteur directement sous le menton du modèle. Ce motif est plus difficile à créer en utilisant la lumière d’une fenêtre ou d’un réflecteur seul.